Revenir au site

Yemanja  

OtherOffice Partners

· Communauté

Yemanja est un studio de conception et d'aménagement de bureaux pour les entreprises.

Créée en 2016, par Marie Vaillant et Quentin Audrain, la société a déjà conçu les bureaux de Evaneos, Batch, Cheerz ou encore Algolia. Ils ont plus d'une centaine de projets à leur actif. Ils ont travaillé pour beaucoup de startups comme Meero dont ils ont réalisé les bureaux à Paris et à New-York.

Nous avons rencontré Quentin Audrain, co-fondateur pour comprendre de l’intérieur comment ils conçoivent des espaces de travail qui ont du sens et qui racontent l'histoire des entreprises à travers des espaces de travail personnalisés.

Dans cet article, on revient sur l'histoire de Yemanja, leur vision des espaces de travail après le confinement et pourquoi ils se sont rapprochés de OtherOffice pour nouer un partenariat.

1. Quentin, peux-tu nous raconter l’histoire de Yemanja ?

Au départ, c’est la rencontre de Quentin et de Marie chez PrestaShop une startup crée en 2008, éditrice d’une solution web de boutique en ligne qui a grandit très vite entre 2012 et 2016.

Quentin travail au sein du product marketing. Marie est directrice administrative et financière. En 2014, après une grosse levée de fonds, les fondateurs décident de quitter les locaux de Levallois pour déménager. Ils décident de lui confier la mission d’aménager les nouveaux bureaux situés à Saint-Lazare : une surface de 1 200 m².

Quentin et Marie sont totalement mobilisés sur ce projet et auquel ils consacrent la quasi totalité de leur temps. Pendant 2 mois, ils ne font plus que ça : s'occuper du design, mettre du street art dans les bureaux, aménager, personnaliser les locaux...

Tout en ne sachant pas réellement ce qu'ils font, et en ne connaissant pas du tout le métier, ils vont pousser un projet qui a du sens. Leur objectif : que les locaux racontent l'histoire de l'entreprise et corresponde parfaitement à son ADN.

Le résultat est une équipe de Prestashop extrêmement satisfaite, parce que les bureaux ont été pensés et conçus comme un marqueur de culture.

Les nouveaux bureaux vont alors parler d'eux-mêmes... Les clients, partenaires, collaborateurs qui viennent dans les bureaux s'intéressent à ceux qui ont réalisé ces aménagements et leur demandent qui à fait leur bureaux. C'est le bouche à oreille qui va fonctionner au début.

En 2016, Quentin et Marie décident de quitter Prestashop pour se consacrer à cette activité qui les passionne. Leur premier client est Algolia, une startup créée en 2012.

2. Pourquoi les startups vous choisissent-ils ?

On pense qu'il y a un lien fort qui se crée au bureau. On nous choisit pour créer des espaces qui permettent un maximum d'interactions entre les gens.

Ensuite car la personnalisation est véritablement une marque de fabrique que nous poussons dans les moindre détails. Nous sommes convaincus que nous pouvons créer de la valeur ajoutée dans les bureaux.

Notre force provient probablement du fait que nous n'envisageons pas le projet de la même manière que les autres. Notre approche est différente. Nous concevons avant tout les projet de nos clients comme un projet RH. Parfois certains clients peuvent avoir peur mais nous arrivons toujours à les rassurer et ils nous font confiance.

Dès le départ, on se concentre sur ce qui nous semble être le plus important : pour nous un projet de bureaux doit être un projet RH.

Notre organisation est très agile. Nous avons des bricoleurs (aujourd'hui ils sont 7), qui réalisent tout le mobilier sur mesure et sont capables de créer des choses incroyables. Nous avons également 12 chefs de projets.

3. Comment avez-vous été impactés par le Covid-19 ?

Nous avons eu très peu d'impact sur nos clients qui n'ont pas ressenti cette phase de confinement étant donné qu'ils étaient eux-mêmes contraints de rester chez eux ! Nous avons des clients qui ont fait le choix de ne pas suspendre leur projet d'aménagement et d'emménagement dans des nouveaux bureaux.

Nous avons arrêté toutes nos actions sur les chantiers. Tous nos bricoleurs étaient donc à l'arrêt, mais les chefs de projet ont pu continuer de travailler sur la création à distance sur nos projets en cours.

Notre vision des bureaux post-covid 19 est assez positive. Nous sommes convaincu que les gens vont continuer d'aller au bureau et que la présence au bureau est importante.

Il y a eu un retour au bureau qui a été très positif pour tout le monde. Cela correspond à une vision très différente des espaces de travail aujourd'hui. On va au bureau pour d'autres raisons qu'avant. Pour se rencontrer, pour s'échapper, pour trouver du calme. Nous nous inscrivons totalement dans cette tendance.

4. Comment envisagez-vous le futur pour Yemanja ? Des nouveaux projets ?

Nous sommes une entreprise "libérée". Cela veut dire que notre organisation est ultra plate. Chacun est responsable de son projet, de ses tâches. Il n'y a pas de manager. Cela se traduit au quotidien dans toute la vie de notre société et aussi cela a un impact sur la façon dont nous travaillons pour nos clients.

Nous allons donc poursuivre dans ce sens. Après les startups, nous avons désormais aussi des projets pour des grands comptes. Nous travaillons actuellement sur un chantier qui est en train de finir dans Paris de 10 000 m² pour Media one.

5. Pourquoi avez-vous noué un partenariat avec OtherOffice ?

Nos clients ont très souvent besoin de changer de bureaux car ils grandissent très vite. Nous avions donc besoin d'un partenaire pour accompagner nos clients dans la recherche de lieux.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK